RÉFÉRENDUM SUR L’ÉOLIEN EN MER

Nous sommes les CANDIDATS DU RÉFÉRENDUM SUR L’ÉOLIEN EN MER

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Éolien en mer

Madame Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, est en visite à Dunkerque ce jour.
Nous nous associons au communiqué de presse de six partis politiques unis pour exiger un référendum sur le projet de parc éolien en mer.
CHOSSIÈRE Laurence
POTTIER BIANCHI Matteo
DEKEYSER Sophie
BOUKHIT Karim
CABARET Martine
MANONI Jean-Pierre
DUMARQUEZ Valérie
CARRÉ Didier
Communiqué de presse de 6 partis politiques
Nous ne sommes pas des citoyens de seconde zone. Nous exigeons un référendum !
Madame Barbara Pompili, ministre de la transition écologique sera en déplacement à Dunkerque ce lundi 10 mai. Elle devrait officialiser la poursuite du projet de parc éolien en mer au large de Dunkerque.
Alors que plus de 7000 personnes réclament un référendum sur ce sujet, alors que la totalité des têtes de listes des élections régionales dans les Hauts de France (y compris M. Pietraszewski qui accompagnera Mme Pompili), que la quasi-totalité des partis politiques du littoral dunkerquois le réclament également, Mme la Ministre s’apprête à en faire l’annonce sans tenir compte de la nécessité démocratique. Ce projet ne peut et ne doit être un coup de force politique.
La transition énergétique ne peut se faire sans les citoyens, elle ne peut se faire contre eux. Les enjeux sont tels que rien ne peut se bâtir sans l’accord et la participation pleine et entière des Français. Serions-nous des citoyens de seconde zone sur le littoral dunkerquois ? Nous pouvons en avoir le sentiment au regard de l’autoritarisme du pouvoir local qui refuse toute concertation.
Pourquoi refuser de prendre en compte cette demande légitime d’expression démocratique ? Pourquoi refuser de voir la multiplication des oppositions qui se dressent contre ce projet ? Zone « Natura 2000 », destruction du paysage, atteinte à la biodiversité, coûts exorbitants et mise en cause de notre politique d’indépendance énergétique (problème des métaux rares) et affrontements avec la Belgique et atteinte à sa souveraineté, atteinte à un lien historique et de mémoire majeur, celui de l’opération Dynamo. La liste est longue…
Chaque jour qui passe accroit le sentiment que ce projet relève davantage de l’idéologie que de la véritable nécessité écologique : faire face à l’obligation de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (CO2 principalement). Chaque jour qui passe confirme clairement que ce projet est imposé par la force à des citoyens qui comprennent parfaitement les enjeux climatiques mais veulent que leur avis soit légitimement pris en compte. Partout et de plus en plus, la stratégie du développement à marche forcée de l’éolien pose problème. Nous serons pleinement solidaires ce lundi de nos concitoyens qui réclameront l’organisation d’un référendum.
Les promoteurs de ce projet doivent entendre nos concitoyens ; ils doivent nous entendre. Madame la ministre, il faut un référendum !
Signataires: La France Insoumise (LFI), Le Modem, Le Mouvement des Citoyens (MdC), Le Nouveau centre (NC), Les Républicains (LR), L’Union des Centristes et des Ecologistes (UCE)

DÉMOCRATIE – Éolien : Barbara Pompili refuse le référendum

L’interview de Matteo Pottier Bianchi sur Radio 6 suite à cette annonce.
▶️ « On ne peut pas laisser ce parc se construire sans la validation démocratique. C’est uniquement ça la question, en tous cas en ce qui nous concerne comme candidats et en ce qui me concerne comme citoyen. Nous estimons que la population du littoral doit s’exprimer via un référendum. À ce moment-là, si la population vote en faveur du parc, qu’il se fasse ; mais il doit y avoir validation démocratique, ce que malheureusement Madame la Ministre est venue enterrer ce matin à Dunkerque. […] »

 

Plus d’actus

Catégories : TERRITOIRE ET DÉMOCRATIE

Vous aimerez aussi …

Menu