Les Éditos de Jean-Pierre – 1

Le premier ennemi de la démocratie c’est l’abstention. Alors, le premier devoir des candidats,
peu importe l’élection, c’est de vous demander de faire l’effort de voter.
Évidemment chacun d’entre nous préférerait vous voir voter pour ses idées. Le débat d’idées,
l’échange, au pire les photos montage avec des sortants en pleine action sur un territoire
qu’ils découvrent en simulant d’être des habitués du coin : peu importe, si c’est le seul moyen
d’accrocher votre intérêt, ils ont raison et vos élus locaux ont raison d’apparaître en arrière-
plan simulant également la complicité – ce mot est venu tout seul : incroyable !
Donc VOTEZ, VOTEZ, VOTEZ ! Et si les heureux élus vous déçoivent, cela vous permettra
d’ajouter après vos « TOUS PAREILS ! » un mérité « La prochaine fois je vote ailleurs ! ».
Cela soulage et même en cherchant bien vous verrez qu’il n’y a aucune autre façon de faire
avancer vos idées et la démocratie.
Il risque de faire beau les 20 et 27 juin : mince ! Ceci dit s’il avait plu ça n’aurait pas été non
plus. Buvez un peu d’Evian et remettez à la mode le vieux slogan « buvez, éliminez » : il
vous reste une quinzaine de jours pour lire les programmes, appelez ça les promesses si vous
le voulez : comparez et prenez la demie heure qui permettra d’exprimer votre choix. Nous
savons que beaucoup ont perdu la confiance en la politique, en les politiques. Mais le vote
reste la seule manière de s’exprimer de manière « officielle » dans une démocratie malade
des prises de positions intempestives et passionnées des réseaux sociaux. Quitte à être
représenté, autant avoir choisi ceux qui vous représentent.

Jean Pierre MANONI

Plus d’actus

Catégories : LES ÉDITOS DE JEAN-PIERRE

Vous aimerez aussi …

Menu